Des montagnes dans les nuages ... (Argentine)

Si je devais segmenter notre voyage en Amérique latine, je dirais que la toute première partie a été celle de la Patagonie.

 

Beaucoup de choses à voir dans cette partie de l'Argentine. Souvent, c'est la première chose à laquelle on pense lorsque l'on évoque ce pays. Normal, c'est la région où il y a peut-être le plus de paysages grandioses à découvrir, et c'est ceux-ci que les agences de voyages et autres documentaires mettent généralement en avant chez nous (ben oui, il faut bien faire rêver).

 

 

C'est dans la partie sud-ouest de la Patagonie que se trouve ce dont je vais vous parler aujourd'hui.

 

 

Vous êtes prêt? C'est parti!

Photo : Carte de l'Argentine, Routard 2015


Le village

Aux pieds de la Cordière de Andes, situé dans le delta des Rio de las Vueltas et le Rio Fitz Roy, se trouve un village appelé El Chaltén, où l'on peut admirer une chaîne impressionnante et unique de pics rocheux.

 

Le village en lui-même n'a rien d'extraordinaire. Il est petit, peu de gens y vivent à l'année du fait du froid et de la neige. 

On y trouve cependant tout ce qu'il faut pour y passer un bon séjour : hôtels à tous les prix, auberges de jeunesse et campings, restaurants, boutiques spécialisées dans le trekking, boutiques d'artisanat et de souvenirs, des petits supermarchés pour faire ses courses, des boulangeries ("panaderias"), des pharmacies, des points poste, des entreprises de taxis ("Remis")... Et un bon office du tourisme qui délivre toutes les infos utiles avec le sourire, et permettant une première découverte du site grâce à sa petite salle musée.

 

Il est conseillé de s'y rendre durant la partie la plus chaude de l'année (octobre à mars). L'amplitude thermique à cette période est d'environ 3 à 20 degré en moyenne. Parfait pour faire de la randonnée! En dehors de cette période, une grande partie des établissements et commerces ferment.

 

Capital nacional del Trekking

Ce village est connu pour être la "porte d'entrée" dans El parque nacional de los glaciares (Parc national des glaciers) et la capitale nationale du trekking en Argentine (oui Monsieur, rien que çà!), et cela vaut la peine de faire le détour.

Le Chaltén est situé à l’extrême nord du parc national et reste, avec le glacier du Perito Moreno, une des destinations incontournables en Patagonie.

 

A noter que l'entrée dans cette partie du Parc national des glaciers était  gratuite en 2015, ce qui est rare pour un parc national en Argentine.

 

Il existe plusieurs circuits de randonnée donnant l’occasion de découvrir les paysages du parc :

  • Plusieurs lacs à admirer, dont certains issus de la fonte de glaciers, d'où leur couleur turquoise.
  • Beaucoup de forêts aux arbres tortueux donnant la sensation de faire partie d'un décor du Seigneur des anneaux (comblée fut la fan que je suis!).
  • Des glaciers de tailles diverses.
  • Une cascade, des rivières et cours d'eau.
  • Plusieurs pics rocheux formant une chaîne remarquable, ces derniers font la renommée du site chez tous les argentins.

Les circuits sont de difficultés diverses : 4 circuits faciles, 8 moyens et 6 difficiles. Si vous êtes habitués à marcher, rien n'est insurmontable. Vous allez tout de même transpirer. Je vous encourage fortement à faire les difficiles, car c'est évidemment pour ces circuits que les paysages sont les plus beaux (et oui, on a rien  sans rien!).   


Le parc est aussi équipé de plusieurs aires de camping, qui permettent de le visiter sans avoir à redescendre au village pour dormir, et de s'immerger dans la nature pour quelques jours.

 

Il faut bien sûr être équipé pour camper. Si vous partez là-bas avec cette intention, je vous conseille d'emporter dans l'avion votre tente et votre sac de couchage Quechua (ou autres...), car les prix du matériel de camping en Argentine sont très élevés, et la qualité n'est pas forcement  au rendez-vous (une pensée émue pour notre réchaud de camping...).

 

Si vous n'avez que un ou deux jours à passer au ChalténFAITES un des deux circuits menant au Fitz Roy (orange sur le plan, Sendero al Fitz Roy).

 

Un des chemins deux est un peu plus plat que l'autre, c'est celui qui permet d'admirer au passage le glacier Piedras Blancas. L'autre vous fera passer par la Laguna Capri. Il est considéré de même difficulté que le premier, mais monte un peu plus à mon goût.

 

Ces deux chemins mènent au final à une aire de camping, campamento Poincenot, et se rejoignent en un sentier : le sentier de la Laguna de los tres, dernière ligne droite avant LA VUE incontournable du parc. C'est le chemin le plus difficile : beaucoup de cailloux, de marches naturelles, ça glisse quand il pleut, et il ne fait que monter,  mais cela vaut le coût.

 


Laguna des los Tres
Laguna des los Tres
Laguna Sucia
Laguna Sucia

Arrivée au sommet ...

Au bout de ce chemin, vous découvrirez, entre autres, les monts Fitz Roy Chaltén (3404 m), Poincenot (3002 m), Rafael Juarez (2482 m), Val Bois (2653 m) et Saint-Exupéry (2558 m); ainsi que la Laguna de los Tres et la Laguna Sucia.

 

Le mont le plus connu, le Fitz Roy, tire son nom de deux origines.

"El Chaltén" serait le terme qu'utilisaient les Tehuelches (peuple natif de la Patagonie) pour désigner ce pic. La traduction la plus ancienne, et courante, donne "les montagnes qui fument" car lorsque les pics sont sous les nuages, ils font penser à des volcans en activité (ce qui arrive souvent car le temps sur une journée peut être très changeant).

Cependant,  d'autres  études linguistiques plus récentes disent  qu'il s'agirait plutôt de "serruchado crestado" (crête sciée) ou "azul, azullado" (bleu, bleuâtre).

En revanche, le nom "Fitz Roy" a été attribué en 1877 par Francisco P. Moreno en mémoire à Robert Fitz Roy (1805-1865), pour son travail de cartographie durant les découvertes des côtes de la Patagonie et de la Terre de Feu.

Francisco Pascacio MORENO (1852-1919) :

Précurseur de la création des parc nationaux en Argentine.  

Connu comme "el Perito" (le compétant) dû à son intervention décisive concernant la délimitation entre l'Argentine et le Chili au début du XXème siècle. Le glacier El Perito Moreno a été nommé ainsi en sa mémoire.


La chaîne de montagnes comporte en tout 18 monts à découvrir selon divers points de vue du parc. Tous ont leurs caractéristiques, leur charme et leur histoire.

 

Le Chaltén, avec ses parcours de randonnées et ces merveilleux paysages, fait partie des lieux que j'ai le plus appréciés en Argentine, et que je conseille à tout voyageur désireux de découvrir ce pays.

Sachez qu'en plus des randonnées, cet endroit est aussi connu pour faire de l'alpinisme. Vous pouvez aussi, si vous avez le niveau, partir en expédition sur le glacier Viedma, un des plus grand du monde.

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Hélène (mercredi, 22 mars 2017 20:33)

    Tes photos sont époustouflantes Magalie, et reflètent à merveille la beauté de ces paysages grandioses !!
    Souvenirs émus de ces moments innoubliables vécus ensemble ......

Contact

oeildenature@gmail.com


Les photos, dessins ou images présents sur ce site sont des œuvres personnelles. Toutes reproductions, utilisations ou copies sont interdites sans mon autorisation. Merci.