Le Maté. Qu'es aquo? (Argentine)

Bienvenue en Argentine!!!

 

S'il y a bien UNE COUTUME à côté de laquelle on ne peut pas passer lorsque l'on entreprend un voyage dans ce beau pays, c'est bien le Maté.  

C'est simple, si vous connaissez déjà un peu la pratique avant d'arriver, vous repérerez tout de suite les argentins en train d'en prendre. Sinon vous allez vous posez des questions du genre : "mais c'est choix cette chose qui boivent tout le temps??", "pourquoi se baladent-ils tous avec des thermos???"

 

Dans cet article, je vais essayer de vous présenter cette fabuleuse coutume.

NB : cette présentation est personnelle et basée sur ce que j'ai appris auprès d'argentins et dans une entreprise de production de maté que j'ai visité durant mon voyage (TARAGUI).

Qu'es-ce-que le Maté?

 

Avant tout une plante... une plante cultivée

 

Le maté, ou plus précisément Yerba mate (prononcer Yerba maté), est une plante poussant en zone tropicale dans de la terre rouge chargée en fer.

En Argentine, elle est cultivée dans les régions du Nord-Est de Corrientes et de Missionnes.

Personnellement, cette plante me fait penser aux plants de thé. Sauf que, contrairement à ces derniers, les bouts des feuilles sont plutôt arrondis.

 

Elle est cultivée sous forme d'arbustes auxquels on effectue une taille régulièrement afin de récupérer les branches feuillues. Dans l'entreprise que j'ai visitée, la taille est effectuée de façon mécanique, et au vu du travail que cela impose, je pense que cela est le cas pour la plupart des enseignes.

Les branches cultivées sont ensuite séchées. Suivant la qualité de produit recherché, le séchage peut être réalisé à l'air libre, dans de grands séchoirs industriels ou un peu des deux.

 

Une fois le séchage terminé, les feuilles et petites branches sont récupérées puis broyées pour produire la yerba mate consommable. Il existe différentes qualités de broyage :

  • Une "yerba mate suave" (légère) qui contient plus de branches que de feuilles. La boisson est donc légère en goût.
  • Une "yerba mate con palo" (avec les petites branches) se compose des feuilles et des petites branches. Lorsque l'on consomme le produit, le goût amer du maté est là, mais il n'est pas fort.
  • Une "yerba mate sin palo" (sans les petites branches) est uniquement constituée des feuilles broyées. Ici le goût amer du maté est prononcé.

Après le broyage, des échantillons des différents lots de yerba mate passent des contrôles qualités où sont vérifiés les différents rendus de broyage : % de "palo", % de feuilles broyées, % de poussière "polvo". Ces échantillons sont aussi dégustés.

 

Si les contrôles sont conformes, les lots sont ensuite stockés dans des sacs en tissus. Cette étape a pour but de laisser reposer le produit 1 an ou 2, en fonction du profil gustatif recherché.

Ensuite, la yerba mate est conditionnée pour la vente.

 

Consommation du maté

 

Cette boisson se fait à base d'infusion de feuilles dans de l'eau. Cette dernière peut être chaude ou froide. Dans la tradition argentine le maté se boit chaud.

 

Côté matériel, on utilise un mate et une bombilla

  • "El mate":  désigne aussi le contenant de la boisson. Les plus utilisés sont en petites calebasses sèchées ou, ils peuvent être aussi sculptés dans du bois. Moins courant, j'en ai vu en pied de vache, sculptés dans l'os (:s).
  • "La Bombilla"  : ici, il n'est pas question d'une ampoule, mais de la paille servant à boire le maté. Le terme bombilla pour désigner une ampoule est utilisé en Espagne. Cette paille peut être en métal ou en "alpaca" (matériau très utilisé dans l'artisanat argentin car il est très ressemblant à l'argent, mais moins cher ; non oxydable, donc plus hygiénique car il ne noircit pas ). La partie en contact avec la yerba mate est équipée d'un embout filtrant. Il existe divers modèles.

Carte d'Argentine (Routard 2015)

Un champ de maté

Feuilles ayant passé la première phase de séchage

Des contrôles qualité stricts

Photo 1 : Mates en bois et calebasse.  

Photo 2 : Yerba mate, avec palo sur la droite.

Photo 3 : Yerba mate, avec polvo (poussière sur le rebord de l’assiette).


Calebasses de maté nature

Photo 1 : Atelier de fabrication chez des amis artisans spécialistes du cuir 

Photo 2 : Cuir en préparation. Ces morceaux sont ensuite

collés sur les calebasses.

Photo 3 : Une de leur création ! 

Sacs de Yerba mate (1kg et 500g)

De la convivialité...

En Argentine, cette coutume est avant tout synonyme de convivialité, de partage et de plaisir. En famille, avec des amis ou tout seul, on en boit à tout moment de la journée. Les argentins ont des sacs spécialement destinés au transport de leur maté et de leur thermos d'eau chaude.

 

Dans les transports en communs, au travail, dans la rue, dans les parcs publics... Chaque moment de repos est l'occasion "para tomar un mate" (pour prendre un maté). Et les argentins ne se restreignent pas. Toute occasion est bonne "para disfrutar" (pour profiter)!

 

Ils en prennent aussi en mangeant. Au petit déjeuner ou à partir de 17-18h avec des "facturas" (équivalent de nos petites pâtisseries ou de nos croissants) jusqu'au repas du soir. J'ai remarqué que les accompagnements sont toujours plus ou moins sucrés.

Pour les fins d'après midi, il est fréquent de s'inviter sans prévenir chez les amis proches ou la famille afin de boire le maté. Cela est normal. C'est en tout cas ce que j'ai vécu chez les amis qui m'ont accueillie.

 

Cette coutume est également propice au rapprochement et à l'ouverte envers les personnes qui nous sont étrangères. Inviter quelqu'un à boire un maté est une bonne entrée en matière pour aborder quelqu'un que l'on ne connait pas, calmement et poliment. C'est un premier sujet de conversation comme la météo chez nous : "comment le fais-tu?", "Ah, moi j'ai l'habitude de le prendre comme çà..."

D'ailleurs, si vous voyagez en Argentine et que vous voulez goûter le maté, je vous conseille FORTEMENT d'aborder directement un argentin qui est en train d'en boire. Ce sera la seule manière de le découvrir, car le maté ne figure sur aucune carte de bar ou restaurant. Hormis les entreprises de yerba mate et fabricants de mate (contenant) et de bombilla, la consommation à proprement parlé du maté n'est pas commercialisée.

 

... Et du choix

Commerce, distribution et diversité de Yerba mate

 

Il existe une multitude de  marques de Yerba mate. On nommera pour les plus connues Nobleza Gaucha, Taragui, Rosamonte, Union, Cruz de Malta...

En Argentine, la yerba mate se vend dans les réseaux de grande distribution. Elle monopolise un bonne partie du rayon où nous, petits français, trouvons notre paquet de café ou notre boîte de thé. Là encore, si vous ne savez rien du maté en arrivant en Argentine et que vous allez faire vos courses, il y aura matière au questionnement.

Vous en trouverez aussi dans les kioscos, équivalant de nos anciennes petites épiceries de village ou de quartier où l'on trouvait de tout. En dehors des grandes villes, ce sont d'ailleurs dans ces lieux-là que les argentins font leurs courses.

 

Chaque marque propose un certain choix de yerba mate. Comme vu précédemment, il existe les "suave, sin palo, con palo", mais depuis quelques années déjà, les producteurs diversifient leur gamme. Certains proposent des yerba mate aromatisées aux fruits (pomme, pêche, fruits rouges...), en mélange avec d'autres plantes locales, avec de la stévia (pour pallier l'amertume)... Autant de choix qu'il y a de goûts!

Pour ma part, j'en ai dégusté à la pêche et je n'ai pas trop aimé. A la stévia également, cela donne un léger goût sucré sur les trois quatre premières prises de maté, puis s'estompe. Je reste cependant fidèle à la yerba mate con palo !

La yerba mate peut aussi s'acheter en petits sachets individuels comme le thé pour boire en tasse et non avec un mate et une bombilla. Le goût du maté est alors léger. On parle alors de mate cocido (maté "cuit").

 

El mate y la bombilla

 

Les mates en calebasses, en bois ou autres, ainsi que les bombillas peuvent aussi s'acheter dans les supers marchés ou en kiosco, mais les modèles restent basiques.

Si vous voulez trouver de beaux mates, il faut aller faire un tour dans les ferias artesanales (marchés artisanaux, il y en a dans toutes les villes). Dans ces lieux, de nombreux artisans vendent leurs créations. Vous y trouverez toutes sortes de styles et de matières : calebasses sculptées ou recouvertes de cuir, traditionnelles montées sur une armature en argent, en bois de toutes formes, en métal, en verre seul, coloré, recouvert, en corne, en os...

Là aussi il y en a pour tous les goûts!

Idem pour les bombillas, les matériaux le plus fréquemment utilisés sont le métal et l'alpaca (vu plus haut), mais vous pouvez aussi en trouver en bois, en bambou. A vous de de faire votre choix!

 

Et chez nous?

 

Si vous revenez d'un voyage en Argentine et que vous voulez continuer votre consommation de maté, ou si vous voulez juste découvrir cette boisson, et bien sachez que cela se trouve en France.

Dans certaines épiceries fines, magasins spécialisés dans la vente de produits provenant d'Amérique du sud, magasins de thés ou tout simplement sur des sites internet spécialisés, vous pouvez trouver votre bonheur.


Préparer un maté neuf ou "¿como curar un mate?"

Vous avez trouvé votre yerba mate, un mate et une bombilla? Il va falloir apprendre à préparer la boisson. Mais avant cela, il faut curar votre mate neuf. Traduit littéralement cela signifie "soigner" le maté. En réalité cela permet de nettoyer et de préparer le contenant à recevoir la yerba mate.

 

Pourquoi "curar un mate"?

 

Les calebasses sont des fruits à chair et graines (famille des Cucurbitacées). Pour en faire des mates, elles sont séchées est coupées de manière à former des contenants. Ces derniers ont alors des dépôts provenant de la chair du fruit qui a séché et qu'il faut enlever car cela donne de mauvais goûts au maté lorsque on le boit. 

Pour les mates en bois, curar permet de diminuer le goût du bois, d'enlever les poussières dues au sculptage et d'en faire baisser la porosité . Afin d'imperméabiliser dès le départ et d'empêcher tous goûts de bois de se mélanger au maté, on peut aussi passer un linge avec de l'huile d'olive. Cela dépend de vous, si vous aimez ou non le goût du bois.

Dans tous les cas, calebasses, bois, ou autre matière poreuse, cette étape est essentielle car elle permet d'imbiber du goût de yerba mate le matériau de base et de le nettoyer de ses dépôts.

NB : si votre mate est en métal ou verre, cette étape n'est pas nécessaire.

 

Méthode 

  • Prendre une yerba mate humide déjà utilisée.
  • En remplir à ras bord votre mate, sans trop tasser.
  • Laissez poser 24h.
  • Vider le mate.
  • Reproduire l'opération sur 3 jours.
  • A la fin, passez votre mate sous l'eau et laissez-le sécher. Vérifiez et faites attention qu'aucune moisissure ne se développe durant cette étape. Si c'est la cas, je vous conseille de ne pas l'utiliser, jetez le et renouvelez le "curage" sur un nouveau mate . Si vous n'avez que celui-ci, vous pouvez l'utiliser, MAIS, il y aura des risques de goûts de moisis dans votre boisson, et cela n'est tout simplement pas bon pour la santé.

Astuce pour avoir de la yerba mate utilisée si c'est votre premier "curage" de maté : faire un maté normal dans une tasse à thé au lieu d'un mate (voir la réalisation partie suivante.)

Yerba mate sèche

Yerba mate utilisée, humide

Mate rempli  en cours de "curage"


¿Tomas mate?

La réalisation d'un bon maté ne se résume pas à planter la bombilla dans la yerba mate avec de l'eau chaude et à aspirer!

 

Comment faire une bon maté?

 

Matériel  : 

  • Un mate
  • Une bombilla
  • De la yerba mate
  • Un thermos
  • Une bouilloire, une casserole ou une théière en métal

Suivre les étapes avec les dessins explicatifs :

  1. Remplissez le mate aux 3/4 de yerba mate.
  2. Plaquez la main sur l'ouverture.
  3. Mettez-le à l'horizontal.
  4. Secouez de haut en bas. Ici, toute la poussière, "el polvo", va se coller à la main.
  5. Relâchez le mate lentement de façon à ce que la yerba mate reste inclinée dans le mate et...
  6. Forme un côté avec un trou.
  7. Nettoyez-vous la main.
  8. Mettrez environ un litre d'eau à chauffer.
  9. Quand l'eau est tiède, versez-en un petit peu dans le trou formé dans la yerba mate.
  10. Laissez reposer quelques minutes.
  11. Prenez la bombilla, bouchez la partie pour aspirer avec un doigt, et enfoncez-la  du côté où il y a le moins de yerba mate, là ou vous avez versé l'eau tiède. (boucher la bombilla permet de ne pas faire remonter d'eau  accompagnée de petits morceaux de yerba mate dedans).
  12. Une fois enfoncée, faites glisser la bombilla doucement dans la yerba mate côté plein, de manière à ce que le manche de la bombilla repose sur le maté.                                             L'utilisation de l'eau tiède permet à la yerba mate de s'humidifier, et ainsi de ne pas se brûler au prochain contact avec de l'eau plus chaude. 
  13. Pendant les étapes 9 à 12, l'eau continue de chauffer.                   ATTENTION,  arrêtez le chauffage avant que l'eau ne boue. Elle doit frémir (micro bulles). Un bon maté doit se faire avec une eau à environ 75-80°C. Cela va dépendre des goûts et de votre capacité à boire chaud. Pour ma part, je l'aime à 75°C. Mais mon compagnon le préfère plus chaud et lorsque l'on boit ensemble, je me brûle parfois la langue.
  14. Une fois l'eau chauffée à bonne température, versez-la dans votre thermos. Cette étape n'est pas cruciale mais cela permet d'avoir une eau à bonne température plus longtemps, donc de profiter de votre maté plus longtemps. C'est aussi très pratique pour boire du maté partout : lorsque l'on part en ballade, que l'on va se poser dans un parc ou dans la nature. Moment de détente garantie!                                                         Utilisez un thermos permet aussi de mieux viser pour verser. On n'en met pas de partout comme avec une bouilloire.
  15. Votre maté est prêt!!! Versez l'eau dans le trouaspirez. Reversez, rebuvez... Jusqu'à ce que la yerba mate n'ait plus de goût.

Mais comment verser ? (précision étape 15)

 

Parce que oui, il y a une technique. L'eau doit être versée dans le trou que l'on a laissé au début lorsque l'on a préparé la maté. Ainsi, afin de faire durer votre maté, il faut laisser la partie haute de la yerba mate sèche. Elle va s'imbiber d'eau au fur et à mesure des prises, et ainsi libérer les arômes de la plante.

 

Ne JAMAIS BOUGER la bombilla!

 

Une fois la yerba mate en place, cette dernière est plus ou moins compacte. Ce côté compact augmente avec les prises de maté.

Vous ne devez jamais déplacer la bombilla ou faire mine de remuer comme si c'était une cuillère, car elle est plantée dans la yerba mate qui est compacte. Si on ne force pas, elle ne bouge pas. Donc il n'est pas nécessaire de la toucher. Pour boire, il suffit juste de tenir le mate.

Si vous bougez la bombilla, vous allez décompacter la yerba mate, et aspirer des résidus fins de feuilles ou de palo en même temps que l'eau. Ce qui n'est franchement pas agréable !

 

Comment savoir quand mon maté est terminé ?

 

Votre maté est fini lorsque toute la yerba mate est imbibée d'eau. Il n'y a évidemment plus trop de goût et, lorsque l'on met de l'eau, des petits morceaux de feuilles flottent :"el mate esta lavado" (littéralement"le maté est lavé"). On peut aussi dire du maté qu'il est flotté.

 

Combien de prises possibles pour un maté ?

 

Honnêtement, je ne me suis jamais amusée à compter, mais je dirais en moyenne 20 à 30. Je sais, c'est large, mais en réalité cela dépend beaucoup de la qualité de la préparation du maté (mise en place de la yerba mate ET façon de verser l'eau).

 

A vous de vous appliquer!

Photo 1 : Maté prêt à boire

Photo 2 : Maté flotté


Sac de transport et tout ce qu'il faut pour boire le maté

Notre mate de voyage qui ne craint pas les chocs !

Plusieurs façons de "tomar un matesito"

¿Tomamos mate? ou prendre le maté à plusieurs

 

Lorsque les argentins boivent le maté en groupe, ils respectent un certain nombre de règles :

  • Il n'y a qu'une seule personne qui est chargée de faire le maté, de verser l'eau et de servir les autres: "el que ceba el mate" ou "celui qui fait le maté". 
  • Cette personne doit prendre le tout premier maté pour le goûter. Selon la tradition, si ce premier est mauvais, celui qui est chargé de le faire doit tout recommencer.
  • Il y a un ordre de passage des buveurs déterminé par le premier tour de table : "cada uno su turno!" (chacun son tour).

 

Du goût

 

Si le goût amer du maté vous dérange, sachez que pour certains argentins c'est aussi le cas. Il existe plusieurs façons de le prendre.

 

Le version classique, ou traditionnelle, est celle que j'ai expliquée précédemment. On dit alors que "tomo el mate amargo" c'est à dire "je prends le maté amer".

Certains argentins l'aiment sucré ou "con azucar". Pour sucrer votre maté, il vous suffit de rajouter une cuillère à café de sucre en poudre sur la yerba mate avant d'ajouter de l'eau. La plus grande quantité de sucre viendra avec la première aspiration, et les 3 à 4 suivantes auront un petit goût sucré. Lorsque le goût sucré a disparu, rajoutez du sucre. Vous pouvez aussi, comme je l'ai vu dans certaines familles, mettre une cuillère de sucre avant chaque prise. Mais attention, il faut vraiment aimer le sucre ! 

L'été, lorsqu'il faisait très chaud, les amis qui m'accueillaient remplaçaient l'eau chaude par du jus de pomme ou de l'eau fraîche avec des glaçons. 


Santé

Le maté est connu pour ses vertus antioxydantes. Il agit aussi un peu comme un coupe-faim, et peut donc être utilisé comme aide pour maigrir (si on le prend amargo évidemment!) . 

Il contient de la matéine qui agit, à l'instar de la caféine ou de la théine, comme un stimulant. Idéal pour se redonner un coup de fouet en court de journée !

 

Mais, ATTENTION, si vous êtes sensible aux boissons stimulantes, la matéine peut aussi vous empêcher de dormir. Pour ma part, j'évite d'en prendre passé les 16-17h.

Évitez aussi d'en boire avec le ventre vide, car cela peut provoquer des maux de ventre et donner des vertiges lorsque l'on n'a pas du tout l'habitude d'en boire.


Pour terminer...

Voilà tout ce que j'ai pu apprendre sur cette coutume auprès des argentins que je connais. Je pense avoir fait le tour du sujet. Ah non, j'ai oublié de dire que la yerba mate une fois humidifiée tâche (un vert bien prononcé). Donc attention !

Sachez que cette plante est aussi consommée dans d'autres pays d'Amérique latine, mais j'aborderai cela dans un autre article pour les pays que j'ai visité durant mon voyage.

 

J'espère que ce guide de survie du maté vous a plu. Pour toutes questions, suggestions ou remarques, n'hésitez pas à commenter. 


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Contact

Boutique

oeildenature@gmail.com


Les photos, dessins ou images présents sur ce site sont des œuvres personnelles. Toutes reproductions, utilisations ou copies sont interdites sans mon autorisation. Merci.